Quatre éléments (terre/air/eau/feu)

         I-Semence littéraire.

 

Elle s’ incruste subrepticement

Dans les sillons de mes jachères

Pour des œuvres hybrides

Aux saveurs inconnues.

Loin des produits transgéniques

Elle garde aspect frais et naturel

De ses produits alléchants

Que l’ on croque à pleines dents.

Blanche et jeune colombe

Elle est graine facétieuse de mes idées.

 

          II-Zéphyr littéraire.

 

Elle pousse la porte

Sur mes envies inavouées

Loin des bourrasques du quotidien

Pour des plages de trêve.

Elle respire en douceur

Faisant souffler avec légèreté

Ses drôles d’opinions

Sur mes incertitudes éternelles.

Blanche et jeune colombe

Elle est la brise qui porte mes idées.

 

           III-Vampire littéraire

 

Elle s’ impose sans avertir

Dans mes feuilles inachevées

Pour d’ autres points d’ interrogation

Pour d’ autres divagations.

Elle absorbe mes pensées

Pour les faire ressortir

Sous de nouvelles formes

Élaborées par le passage de ses concepts.

Blanche et jeune colombe

Elle est l’ eau sanguinaire qui désaltère mes idées

 

             IV- Orgasme littéraire.

 

Nul besoin de la toucher ostensiblement

Les phrases échangées dans le sas de la vérité

Sont les préliminaires interminables

A ces étreintes indéfinissables.

L’ intelligence de ses réparties

Ses analyses les plus fines

Sont des tableaux qui défilent

En forme de caresse intime.

Blanche et jeune colombe

Elle est le feu qui active mes idées.

 

Harry Steed (Mars 2006-extrait de “carnets de torts et de raison”)

2 réponses sur “Quatre éléments (terre/air/eau/feu)”

  1. « Les phrases échangées dans le sas de la vérité

    Sont les préliminaires interminables

    A ces étreintes indéfinissables. »

    De qui se moque-t-on ? hihihihihihihihihihi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *